Salaire d’un Inspecteur des finances publiques

Partager l'article
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  

Ça y est, le plus difficile est passé ! Les oraux d’inspecteur sont terminés, et je vous remercie pour vos retours ! Je note de nouveau que, pour une majorité d’entre vous, le jury d’option semble plus difficile que celui d’entretien. J’avais eu la même impression l’an passé, mais pourtant, ma meilleure note avait été l’option. Comme quoi, nous sommes toujours les moins bons juges de nous-même. Autant attendre les résultats alors, en espérant qu’ils soient bons 🙂

La grande question devant l’éternel : le salaire

J’ai eu droit, durant cette petite séance d’entrainement, à beaucoup de questions de la part des préparationnaires. Et pas uniquement de mathématiques. La principale étant, évidemment, le salaire que l’on va toucher en tant qu’inspecteur des finances publiques !

Je suis toujours surpris par le fait de ne trouver aucune source précise concernant ceci. Toujours des approximations, qui ne tiennent pas compte des situations particulières comme la situation familiale, ou encore le lieu d’affectation. Souvent donné en brut, et sans compter les prélèvements obligatoires. Et c’est toujours des nombres, donnés sur des forums, mais jamais une seule donnée précise. Bref, c’est quand même dommage quand on sait l’importance de cette question !

Calculer son salaire en tant qu’inspecteur des finances publiques stagiaire

Pour compenser ça, je me suis fait un petit tableur personnel, pour calculer la paie en tant qu’inspecteur stagiaire. En reprenant les principes de bases du traitement dans la fonction publique (le fameux point d’indice), mais en incluant les primes, et le calcul de toutes les retenues sur salaire. Ca m’a d’ailleurs permis de comprendre enfin toutes les petites lignes qui émaillent nos fiches de paies.

Je vous propose donc de donner ici le fichier de calcul. Pour utiliser ce document, je vous propose donc de lire tout d’abord les informations dans l’onglet “A LIRE”, puis de remplir les cases jaunes de l’onglet “Renseignements”.

Fiche de paie Inspecteur stagiaire – Version 24 janvier 2018

Quelques petites explications

Évidemment, je l’ai déjà donné à pas mal de monde, et quelques questions sont revenues. J’y apporte ici mes réponses.

1/ Prime de stage linéaire ou dégressive

Tout d’abord, il y a effectivement deux types de feuilles de paie proposées : celle en mode linéaire, et les trois en mode dégressifs. Durant la scolarité, nous touchons une prime qui permet de compenser la probable double résidence à laquelle vous allez faire face. Seulement, on vous proposera en début de scolarité de toucher cette prime de manière égale durant  les douze mois, ou bien de manière dégressive : une grosse partie en septembre, une moyenne partie d’octobre à février, puis une faible prime de mars à août.

2/ Compensation de l’augmentation de la CSG

Depuis le premier janvier 2018, la CSG déductible a vu son taux augmenter, passant de 5,1% à 6,8%. En contrepartie, les fonctionnaires recrutés jusqu’au 1er janvier 2018 bénéficient d’une prime de compensation contre cette augmentation. Pour ceux recrutés après, il n’y a pas de compensation (vous pouvez donc inscrire 0 dans cette case). Pour calculer cette compensation, soit vous attendez de voir celle qui apparaîtra sur votre feuille de paie de janvier, soit vous pouvez la calculer dans l’onglet “Méthode de calcul – Compensation CSG”.

3/ La notion de résidence administrative, et la prime de stage qui en découle

Soit vous avez de la chance (comme moi lorsque j’ai intégré la DGFiP en tant que contrôleur), vous habitez, ou travaillez en tant que fonctionnaire, près de votre école. Cela à le grand avantage de réduire votre temps de trajet. Mais cela impactera aussi votre prime de stage : du fait de ne pas avoir à subit un déménagement pour intégrer la scolarité, l’administration va diminuer grandement la prime.
Seulement, cette notion de “près” a dû être définie : aussi, l’administration découpe le territoire géographique en “zone” (nommée “Résidence”). Si jamais l’école se trouve dans la même résidence que votre lieu d’habitation au 31 août, ou que votre lieu d’affectation si vous étiez fonctionnaire au 31 août, alors vous bénéficierez de la prime réduite.

Conclusion

Voilà, je sais que comprendre sa feuille de paie est toujours difficile. Si malgré les explications dans ce fichier et dans cet article, il vous reste des questions concernant le salaire d’un inspecteur des finances publiques stagiaire, n’hésitez pas à me les poser en commentaires. Pour ma part, je vais tenter de le mettre à jour en cas de nouvelle donnée particulière (comme l’augmentation de la Retenue pour Pension Civile chaque 1er janvier), et de compléter cet article si je vois de nouvelles questions apparaître.


Partager l'article
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  

6 Comments

  1. Merci pour ces informations.
    Concernant l’indemnité compensatrice de la hausse de la CSG, elle est versée aux fonctionnaires et contractuels présents au 31/12/2017 ainsi que les agents publics nommés pour la première fois en qualité d’élève, de stagiaire ou de titulaire après le 1er janvier 2018 ou recrutés après cette date. Seuls les agents contractuels de droit public recrutés depuis le 01/01/2018 ne peuvent pas percevoir l’indemnité compensatrice.
    Les modalités de calcul pour les fonctionnaires recrutés à partir du 01/01/2018 sont précisées à l’annexe 3 de la circulaire du 15 janvier 2018. Le montant de l’indemnité compensatrice est égal à 0.76% des éléments de rémunération soumis à la CSG.

    • Merci beaucoup pour cette précision 🙂 Il faut tout de même préciser que, pour le calcul de cette indemnité, qu’une moyenne est faite sur les douze salaires de 2017. C’est pour ça que je propose, dans mon tableur, d’indiquer le montant de cette prime plutôt que de la calculer. C’est plus simple pour ceux qui auraient vu leur traitement varier durant l’année 2017.

  2. Bonjour,

    Dans les prélèvements sociaux, il me semble qu’il manque la contribution solidarité de 1% sur l’ensemble des éléments de rémunération, à l’exception de l’indemnité de stage et du remboursement transport domicile-travail, après déduction de retenues pour pension civile ( y compris IMT) et pour le RAFP

  3. Bonjour,
    Vraiment merci pour ce travail qui eclaircit une dimension qui était jusque là encore tenue dans l’obscurité.
    Serait-il possible d’obtenir les sources législatives/reglementaires sur lesquelles sont basées les methodes de calcul des différentes primes ? Je pense notamment aux textes regissant les indemnités de stage, la prime de rendement ou encore l’IMT.
    Par exemple, comment arrive-t-on à déterminer que l’IFTS sera de 8,33% du traitement brut ?

    • Bonjour,

      Tous les documents sont en effet sur Legifrance, parfois avec un peu d’ancienneté ou en recoupant plusieurs textes (comme pour la prime de stage). Des documents internets à la DGFiP synthétisent cela : ils se trouvent sur l’intranet des cadres. Vous n’aurez aucun mal à les trouver 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *