Nouvelle scolarité Inspecteurs 2018

Partager l'article
  •  
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour à tous !
Certains d’entre vous le savent, je suis inspecteur stagiaire dans l’actuelle promotion. De plus, je suis élu représentant des élèves au conseil de promotion, instance qui permet la discussion entre l’administration et les élèves. C’est l’endroit dans lequel on peut poser plein de question auxquelles on espère une réponse. Un conseil de promotion à eu lieu mercredi, et j’en ai profité pour poser plusieurs questions à propos de la nouvelle scolarité, qui arrive dès septembre 2018. Je vous donne donc ici les informations que j’ai pues obtenir.

Attention cependant, toutes les réponses n’ont aucun caractère définitif tant que les nouveaux textes ne sont pas sortis. Il est possible donc qu’il y ait des changements d’ici septembre. Mais je pense, plutôt à la marge, le plus gros étant déjà à peu près fixé.

Le choix de l’école

À ce jour, il me semble que certains ont déjà reçu le dossier qui vous demande de faire le choix pour l’école où vous souhaitez suivre votre scolarité. Noisiel, Clermont-Ferrand ou Toulouse pour ceux qui se dirige vers le cadastre. Les règles qui vont servir au départage pour les écoles restent toujours “les mêmes” selon la direction, autant dire qu’elles sont floues. Cependant, il est à savoir que cela fait deux ans au moins que chacun est affecté dans l’école de son choix, du moins pour ceux partant en scolarité générale à Clermont ou Noisiel. En effet, certains sont affectés d’office à Toulouse, sans que l’on sache trop pourquoi (en 2017, il semble que ce soit les lauréats de la LC qui y sont partis). La réponse pour l’affectation en école devrait arriver au plus tard en juillet, mais je vous souhaite que, comme pour nous, ce soit plutôt début juin.

Cette année, vous avez certainement dû noter une phrase dans le dossier d’inscription “il est possible que votre affectation en école change durant la scolarité”. En gros, vous étiez à Noisiel, et en janvier on vous affecte à Clermont par exemple, ou inversement. Je vous explique pourquoi dans la suite.

L’affectation sur un poste

L’une des plus grosses différences avec notre scolarité actuelle est que vous aurez à faire des vœux, dès le début de l’année, sur un type de poste (appelés blocs fonctionnels) parmi cinq, et ce dans un département. L’administration fournira une liste des blocs ouverts dans les départements, en fonction des postes à pourvoir (ceux qu’on va vous laisser…). Parmi les blocs fonctionnels possibles, il y a :

  • Contrôle Fiscal
  • Gestion Fiscale
  • Secteur Public Local
  • Gestion Publique d’Etat
  • Informatique
  • Cadastre et Foncier (exclusivement pour ceux affectés à Toulouse, qui seront obligés de prendre ce bloc)

Vos vœux, que vous classerez dans l’ordre décroissant de vos préférences, ressembleront donc à :

  1. Contrôle Fiscal dans le 75
  2. Gestion Fiscale dans le 75
  3. Gestion Fiscale dans le 92

Vous serez départagés au rang de concours, sachant qu’à rang égal, le concours interne prime sur le concours externe. Je n’ai pour l’instant pas entendu parler de priorité rapprochement conjoint, handicap ou autre, mais comme il s’agit d’une disposition règlementaire dans la fonction publique, ça devrait être pris en compte. Je vous informe dès que j’en sais plus. Vers mi-novembre, vous aurez donc votre département d’affectation, ainsi que votre bloc fonctionnel.

Vous aurez ensuite de nouveau à exprimer des vœux à l’intérieur de ce département, dans des zones appelées “Résidence d’Affectation Nationale” (RAN). C’est un découpage du département en plusieurs zones, définies au préalable par l’administration. Par exemple, le Rhône est découpé en 3 RAN : la RAN de Lyon, la RAN de Givors et la RAN de Villefranche. Vous devrez donc faire des vœux entre ces RAN, et l’administration vous affectera, dans un poste correspondant à votre bloc et dans la RAN. Les résultats de cette affectation dans le département seront connues juste avant Noël.

Exemple de découpage en RAN du Rhône

Enfin, il faut savoir que le poste obtenu sera le votre durant trois ans, l’année de stage étant comprise dans ces trois ans. Pour ceux pouvant faire valoir une situation particulière (rapprochement conjoint, handicap), ce délai peut être diminué.

Le déroulement de la nouvelle scolarité

Celle-ci durera maintenant huit mois, de septembre à avril. Comme cette année, des vacances seront octroyées selon un calendrier que vous connaîtrez à l’avance (par exemple, vous aurez probablement deux semaines de vacances à Noël).

La scolarité commence le 3 septembre (normalement, c’est le premier septembre, mais cette année cela tombe un samedi). De septembre à décembre, vous aurez une formation commune que tout les inspecteurs suivront, et ce quelle que soit l’école dans laquelle vous vous trouverez.

Ensuite, à partir de janvier, comme vous connaîtrez le bloc fonctionnel dans lequel vous serez affecté, vous serez affecté dans un groupe particulier selon votre bloc fonctionnel. Et c’est à ce moment là qu’il est possible qu’on vous change d’école. En effet, si par exemple il y a 4 élèves qui font Gestion Publique à Clermont, et 7 élèves qui font le même bloc à Noisiel, il est convenu de déplacer les élèves pour le temps de formation du bloc, soit 4 mois. L’administration espère que la répartition naturelle des élèves n’implique pas cette situation, mais soyez quand même préparés à la chose.

Dans tous les cas, de mai à août, vous rejoindrez le poste obtenu. Vous effectuerez donc un stage de quatre mois, qui sera probatoire pour votre titularisation.

Sachez enfin que la philosophie qui va guider vos cours est celle de l’apprentissage d’un savoir faire par rapport au métier qui vous sera attribué. Vous serez apparemment confrontés aux applications qui sont utilisées dans les services, la formation étant vraiment axées sur les “gestes métiers”. De plus, l’administration souhaite que vos évaluations ne soient plus notées, mais évaluées sous la forme de “Acquis / Non acquis”.

La paie durant la nouvelle scolarité

C’est un des points les plus difficiles de la réforme. En effet, lors du conseil de mercredi, j’ai posé la question de savoir si la prime que nous touchons actuellement chaque mois passé à l’école sera reconduite, et si vous la toucherez vous aussi sur douze mois. L’administration m’a répondu qu’elle n’avait pas encore de réponse à apporter. Autrement dit, on ne sait pas si vous toucherez la prime sur vos douze mois en tant que stagiaire, ou uniquement sur les huit mois de scolarité.

Pour ceux qui ne l’ont pas vu encore, j’avais fait un autre post concernant le traitement que vous allez avoir chaque mois en fonction de votre situation. Pour l’instant, ce fichier est donc fait avec la prime de la scolarité actuelle. Si jamais il y a besoin de compléter, je le ferai.

Conclusion

Voilà, je pense que j’ai fait à peu près le tour des informations que nous avons pu obtenir. Évidemment de nombreuses questions subsistent, et des points sont encore à éclaircir. J’essaierai de tenir ce post à jour selon les informations dont je peux disposer. Si de votre côté vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires. Je ne promets pas d’y répondre, mais au moins je peux tenter de les poser aux bonnes personnes 🙂

Bon courage à tous !


Partager l'article
  •  
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    30
    Partages
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  

6 Comments

  1. Merci Dryss pour ces informations. Cela ne me rassure pas du tout. Je ne comprends pas pourquoi ils ont cassé la scolarité comme ça.
    Sais-tu quelle spécialité et quelle région sont les plus demandées?

    • Techniquement, je ne peux pas te répondre. Parce que ça va surtout dépendre de la liste de postes qu’ils vont vous garder.

  2. Bonjour,
    D’abord, merci pour les informations !
    J’ai le sentiment qu’avec le choix d’un bloc et d’un département dès le début de la scolarité, la nouvelle promotion n’aura plus accès aux “postes à profil”.
    On m’en a parlé comme des postes ouverts dans les directions centrales, type DLF, et pour lesquels on postule avec CV lettre de motivation puis on passe un entretien.
    Est-ce que ces postes seront toujours accessibles aux inspecteurs stagiaires de la promotion 2018 ? Ou la réforme de la scolarité ne permet plus d’y accéder comme poste de première affectation ?

    • Salut,

      À l’heure actuelle, je ne peux pas te répondre. Maintenant, je donne quand même mon ressenti : étant donné le nombre de stagiaires qui, chaque année, finissent dans les services de Bercy/Directions Spécialisées, ça m’étonnerait qu’ils ferment les vannes du recrutement à ce niveau là.

      Ce que je suppose, c’est plutôt la situation suivante. On va quand même te demander de faire des voeux sur les blocs, mais en janvier on proposera aussi, en plus du voeu de mutation obtenu, de candidater sur des postes à Bercy/DNS. Si tu en obtiens un, il primera sur le voeu départemental. Cette situation est une supposition, et n’engage que moi 🙂

  3. Merci Dryss pour toutes ces infos. Ton article est très clair (on voit que tu as été prof 😉 )
    Je précise tout de même , pour les congés, que sur la lettre qu’ils nous ont envoyée, il est indiqué que nous serons en congés en août 2019, est-ce à dire que le stage sur le premier poste ne se terminera réellement que fin septembre 2019 ? (puisqu’il doit durer quatre mois …)
    Je vois aussi que la maladie de “acquis/non acquis” gagne toutes les sphères ! On dirait la notation de mon fils à l’école primaire , pffff …

    Par contre, est-ce qu’il y a moyen que tu nous précises quelle est la différence entre “contrôle fiscal” et “gestion fiscale” et de quoi il retourne exactement dans “secteur public local” ?

    Merci

    • Bonjour Maud,

      J’ai pris un peu de temps pour répondre, mais c’est pour la bonne cause : voici un premier article pour comprendre ce à quoi correspond le bloc “Contrôle Fiscal” : https://19enmaths.fr/tout-savoir-a-propos-du-bloc-controle-fiscal/. Je tenterai d’en écrire pour expliquer aussi les autres blocs.

      Sinon, de ce que j’ai compris de la scolarité, le stage s’arrête bien au 31 août, donc un mois de vacances. Donc la durée du stage probatoire sera de quatre mois, dont un de vacances. Je ne sais pas comment ils vont organiser ça dans les services, mais bon, advienne que pourra !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *